Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Histoire et Détente
Partenaires

Historia.png

Visites

 1341802 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Bienvenue sur Les Annexes d'Histoire et Secrets

Vous avez découvert Histoire et Secrets. Vous allez sûrement aimer les Annexes du site Histoire et détente. Ici l'Histoire est abordée de manière plus légère à travers les romans ou le cinéma. Une façon d'en apprendre plus sur l'Histoire et ses protagonistes en s'attachant à un personnage fictif ou en étant captivé par le dénouement d'une intrigue.

En vous souhaitant un agréable moment de détente....
 

 

N'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook pour être informé des nouveautés, laisser vos impressions et m'envoyer un mail si besoin ! Bonne visite !

Anaïs Geeraert
 

product_thumbnail.jpg

Louis XIV et les reines de coeur

bouton-facebook.jpg

La dernière nouvelle


Histoire d'une Révolution : comment Louis XVI a fini guillotiné (1789-1793) - par AnaisGeeraert le 29/09/2018 @ 20:53

A l'occasion de la sortie du film "Un peuple et son roi " de Pierre Schoeller, le magazine Historia vous plonge dans le tumulte de la Révolution Française et met en lumière les causes de la rupture entre Louis XVI et ses sujets.

Historia_revolution.jpg

Comment l'image du monarque s'est-elle désacralisée au point que le peuple veuille en finir avec la monarchie ?

Depuis que les rois ont cessé d'être itinérants, le lien qu'ils entretiennent avec les français se disloque lentement. Isolé à Versailles, coupé de la réalité qu'est la vie quotidienne de ses sujets, Louis XVI ne comprend pas la misère, la souffrance de son peuple. Les journaux et les caricatures se développent à la fin du XVIIIe siècle et contribuent à forger, et à influencer, l'opinion public. Le roi devient "le gros cochon", la reine "l'autrichienne" ou "Madame Déficit". Les médias se diversifient - beaucoup de français se sachant pas lire - et alimentent la colère montante du peuple. Les français s'indignent, ont le sentiment d'être abandonnés, oubliés par le monarque.

Au-delà d'une rupture entre le roi et ses sujets, c'est un sentiment de haine qu'éprouve bientôt les plus démunis face à une famille royale qui vit dans le luxe tandis que le Tiers-état est écrasé par les impôts, travaille sans relâche et voit ses enfants mourir de faim et de maladie.

Lorsque le peuple se soulève, c'est toute la symbolique autour du roi qui disparaît. Louis XVI, persuadé de tenir le pouvoir de Dieu, ne comprendra pas comment sa légitimité peut être remise en cause par ses sujets. Le film de Pierre Schoeller vous propose de revivre la Révolution Française aux côtés du  peuple et de ses représentants : Robespierre, Marat, Saint-Just, Danton…découvrez le rôle de ces hommes dont le nom est synonyme de Révolution et comment ceux qui étaient d'abord alliés ont fini par s'entre-déchirer au fil des années.

La Révolution Française n'est pas seulement une affaire d'homme : les femmes ont également joué un rôle majeur, en marchant sur Versailles le 5 octobre 1789, afin de ramener la famille royale à Paris. Bien que les politiciens de l'époque souhaitent les tenir à l'écart de la Révolution, les femmes surprennent, agissent spontanément et choquent par les violences dont elles sont capables lorsqu'elles sont habitées par la haine : elles tuent, portent les têtes coupées des "ennemis" sur des piques. Malgré leur implication dans la période révolutionnaire, les femmes n'obtiendront pas les mêmes droits que les hommes, dont la plupart refusent de les reconnaître comme étant des citoyennes et leurs égales. Découvrez qui étaient ces femmes à travers les exemples de Reine Audu et de Théroigne de Méricourt, deux figures féminines emblématiques de la Révolution.

Ce  que l'on retient de la période révolutionnaire, c'est la violence extrême dont fait preuve le peuple. Cette violence est déjà son quotidien avant la Révolution : mortalité infantile, traquenards à la nuit tombée dans les quartiers malfamés, accidents mortels ou entraînant une invalidité dans le monde du travail…Avec de telles conditions de vie, ignorées -volontairement ou non - par le pouvoir royal,  comment s'étonner que le peuple brûle, pille, assassine lorsqu'il se soulève ? Historia revient sur "la spirale de la violence" qui anime la France après l'échec d'une monarchie constitutionnelle.

Le 21 janvier 1793, Louis XVI monte à l'échafaud, après un procès perdu d'avance. Découvrez le débat houleux qui a animé la Convention, divisée sur le sort que l'on devait réserver au roi. En votant contre la peine de mort, certains députés subiront les foudres de leurs confrères et du peuple, qui les croiront royalistes. En effet, la France est alors dans une période trouble où chacun s'épie et ou la "grande faucheuse" (la guillotine) tourne à plein régime. 

Si la mort du roi reste symbolique, elle ne met pas fin à la Révolution, les rivalités pour le pouvoir s'accentuant. Bientôt, la période de "la Terreur" envahira la France, au cours de laquelle la Révolution dévorera ses propres enfants…

Un numéro passionnant, que je vous invite à compléter en allant voir le film " Un peuple et son roi ", sorti en salle le 26 septembre.


Histoire et Secrets . . .
Document généré en 0.06 seconde