Les Annexes d'Histoire et Secrets - La transparence de l'aube
Vous êtes ici :   Accueil » La transparence de l'aube
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Histoire et Détente
 ↑  
Partenaires

Historia.png

Visites

 927228 visiteurs

 57 visiteurs en ligne

Roman historique de Jean-Christian Petitfils, paru en 2006

transparence_aube.bmp


L'Histoire : Nièce du cardinal de Richelieu, Claire Clémence de Maillé Brézé  fait un mariage prestigieux en épousant le Grand Condé. Mais cette union inespérée sera en fait le début de la tragédie pour Claire Clémence. Eperdument éprise de son époux, la jeune princesse doit vite se rendre à l'évidence que ses sentiments ne sont pas réciproques. Rejettée par sa belle-famille, elle semble condamnée à rester dans l'ombre....jusqu'à ce que le prince de Condé ne soit emprisonné sur ordre de Mazarin. Dès lors, la timide princesse va tout faire obtenir la libération de son époux, n'hésitant pas à soulever les foules et  à braver la colère de la reine Anne d'Autriche et du cardinal de Mazarin. L'Histoire la recompensera bien mal pour son courage....

Faits historiques : Ces mémoires fictives nous font revivre les grandes heures de la Fronde, de la révoltes des princes à la trahison du Grand Condé, qui s'alliera finalement à l'Espagne, jusqu'au pardon accordé par Louis XIV.

Personnage principale : Claire Clémence de Maillé Brézé est tristement célèbre pour avoir fait entrer le gêne de la folie au sein de la famille des Condé. Héroïque durant la Fronde, bravant le danger par amour pour son époux, elle finira tristement ses jours enfermée  dans le donjon de Châtearoux, oubliée de tous.

Mon avis : 5/5. Ces mémoires fictives, qui relatent cependant les évenements réels, sont poignantes : elles font ressentir au lecteur tout le désarroi et l'incompréhension de Claire Clémence de Maillé Brézé face à son enfermement. Fidèle à un époux qui l'a pourtant méprisé, elle payera cher sa loyauté, le Grand Condé n'ayant jamais pu supporter l'idée d'être marié à la nièce de Richelieu à qui il reprochera la folie dont était atteint leur fils unique. Jean-Christian Petitfils nous dresse là le portrait émouvant d'une princesse oubliée.
 



Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Jessica le 19/03/2012 @ 22:49

Je viens de finir de le lire , mon dieu j'ai presque pleurer y. JC Petitfils nous montre encore , si c'était nécessaire, son talent. La princesse de Condé est émouvante , un mélange de bravoure de force et de romanesque . Ces personnages réelles sont  l'archétype du grand prince beau courageux victorieux... et la princesse belle courageuse amoureuse, fragile , fidèle, pourtant la fin n'est pas digne d'un conte de fée. Il est difficile de comprendre une telle haine vis à vis d'une épouse ausi douce . Car c'est bien d'une haine implacable dont notre grand héros de guerre à poursuivi sa femme, il n'en fit pas autant avec ses autres ennemis. Mais quand on grandit avec l'idée qu'on est le premier prince du sang appelé peut être à monter sur le trône un jour et qu'on doit se contenter d'une fille de petite noblesse, la blessure est rude mais n'explique pas tout. C'est injuste que l'Histoire ne lui accorde pas la place qu'elle mérite car si il y a un Grand Condé , il y a aussi une Grande Condé . Comme l'a dit un autre auteur " derrière chaque grand homme ce cache une femme" comme ici.
Dailleurs il n'est pas prouvé que ce soit vraiment la princesse qui a amené la folie chez les Condé car après tout Les Condé sont membres e la famille royale qui dans sa généalogie comporte des fous  ( Charles VI ...)
Enfin bon merci a Mr Petitfils d'avoir rectifié en partie cette erreur de l'Histoire et merci a vous Anais de nous faire partager tout ça.

Histoire et Secrets . . .
Document généré en 0.13 seconde