Histoire et Secrets - découvrir l'histoire de France et du monde - 06. Lothaire contre Hugues Capet
Histoire de France
 ↑  
Histoire du monde
Recherche
 
Fermer
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
234 Abonnés
Contactez l'auteur
Visites

 2485862 visiteurs

 57 visiteurs en ligne

Le 10 septembre 954, Louis IV d’Outremer meurt. Depuis Charles II le Chauve (823-877), le royaume n’a pas connu de querelle pour l’héritage : Charles II n’a laissé qu’un fils à sa mort, Louis II le Bègue. Les fils aînés de ce dernier, Louis III et Carloman, règnent ensemble car ils sont jeunes. Morts sans descendance, leur demi frère Charles III hérite  de la couronne. Celui-ci ne laisse qu’un fils : Louis IV d’Outremer. Mais lorsque ce dernier décède, il est père de deux fils : Lothaire et Charles. Sous Louis IV, le principe du droit d’ainesse s’est développé. Ainsi, le roi a prévu qu’à sa disparition, son fils aîné Lothaire prenne le pouvoir et ne prévoit rien pour le cadet, Charles. Hugues le Grand se montre cette fois soumit à son nouveau roi qui n’a que 13 ans et dont il a favorisé la montée sur le trône. La mère du roi, Gerberge de Saxe, se méfie du duc des Francs mais celui-ci semble s’être calmé. Tactique ? En tout cas, Hugues le Grand ne cherche pas à prendre le pouvoir à Lothaire, ce qui lui fait gagner sa confiance et donc de l’influence sur le jeune roi. Il y gagne l’Aquitaine.

8102355.jpg
Lothaire II

 En 956, le duc des Francs meurt. Son fils aîné Hugues Capet est du même âge que Lothaire et ne semble pas aussi ambitieux et avide de pouvoir que son défunt père. Le nouveau duc des francs n’est pas prêt à prendre en charge la gestion du patrimoine des Robertiens. Pourtant, Lothaire comprend vite qu’il doit se méfier d’Hugues Capet qui, cependant, reste un appui précieux et un vassal correct. Ce dernier possède la Bourgogne et entend y être le maître. Durant son règne, Lothaire est influencé par sa mère, Gerberge, et par son oncle, Brunon, duc de Lorraine et archevêque de Cologne. Gerberge et Brunon étant sœur et frère d’Otton Ier, autant dire que c’est le roi de Germanie qui dirige les affaire de la France. En 969, la reine Gerberge meurt et le roi de France perd avec sa mère sa plus fidèle conseillère. Désormais sous la protection de Brunon, Lothaire n’est pas le seul dans ce cas : en effet, l’autre sœur d’Otton, Edwige, est la mère d’Hugues Capet et Otton Ier met également son neveu et son jeune frère Eudes-Henri sous la tutelle de Brunon. Hugues Capet s’impose difficilement –si on le nomme Capet c’est parce que Hugues portait souvent une cape- et doit bientôt céder la Bourgogne à son frère cadet. Lothaire a également des ennuis avec son frère : Charles possède la Lotharingie et refuse de la rendre à son aîné. Otton Ier meurt en 973, son fils Otton II lui succède. Le frère de Lothaire, devenu duc de Basse-Lorraine en 977, s’allie avec son cousin roi de Germanie contre le roi de France. En 978, la guerre éclate entre Lothaire et Otton II pour la Lotharingie. Le roi de France demande de l’aide à Hugues Capet pour repousser l’invasion dans son royaume. Après l’expédition de Lothaire contre Aix-la-Chapelle, Otton attaque Paris et le roi de France est trahi par l’archevêque de Reims, Adalbéron, qui s’est rallié au roi de Germanie, lequel veut rétablir l’empire. Avec l’aide de son frère Eudes-Henri, le duc des Francs parvient à repousser les troupes d’Otton II. Cette victoire contribue au prestige du Robertien et facilite l’ascension d’Hugues Capet. Charles de Basse-Lorraine, allié d’Otton, s’était fait couronner roi par l’évêque de Metz. Devant la victoire de Lothaire, il doit prendre la fuite. Le roi de France prend des dispositions avec Hugues Capet pour que son fils Louis lui succède : le futur Louis V est couronné roi à Compiègne le 8 juin 979, ce qui écarte définitivement Charles de Basse-Lorraine du trône. Lothaire organise ensuite des négociations avec Otton II, en secret du duc des francs, ce qui rend Hugues Capet furieux lorsqu’il l’apprend. Le duc s’allie alors secrètement avec le roi de Germanie et commence à représenter une menace pour le roi si bien que Lothaire II envisage de faire capturer Hugues.

8102392.gif
Hugues Capet, duc des Francs

Il se murmure bientôt  que "le roi Lothaire n’est le premier en France que par le titre ; Hugues Capet l’est, non par le titre mais par ses faits et gestes". A la mort d’Otton II en 983, Lothaire envisage de prendre sous sa tutelle le jeune Otton III. Seulement l’impératrice Théophano, mère du jeune empereur et régente de Germanie, s’y oppose farouchement. Le roi de France s’allie alors avec un cousin d’Otton III, Henri de Bavière, et s’attaque aux lorrains. L’affaire se passe mal et Lothaire s’enlise dans un conflit pour l’archevêché de Verdun. Il y perd de sa puissance et Hugues Capet se détourne de lui. Lothaire meurt le 2 mars 986 sans avoir réussi à reprendre la Lorraine à son frère et à Otton III. De son épouse Emma d’Arles il lui reste un fils, Louis V.



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Vous êtes ici :   Accueil » 06. Lothaire contre Hugues Capet