Histoire et Secrets - découvrir l'histoire de France et du monde - 10.Françoise-Marie, Mademoiselle de Blois
Histoire de France
 ↑  
Histoire du monde
Recherche
 
Fermer
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
240 Abonnés
Contactez l'auteur
Visites

 2586151 visiteurs

 38 visiteurs en ligne

Dernière fille de la marquise de Montespan et du roi Louis XIV, elle naquit le 4 mai 1677 au château de Maintenon. Elle fut élevée par Mme de Monchevreuil avec son frère Louis-Alexandre né en 1678. Françoise-Marie ne fut légitimée qu'en novembre 1681. La marquise leur mère avait craint un temps que ses derniers enfants ne fussent pas reconnus par leur père en raison de sa faveur qui était à la baisse. La fillette fut titrée Mademoiselle de Blois et vécu au château de Versailles avec ses frères et sœurs. Dotée d'un caractère orgueilleux et fier, elle voulait ce qu'il y avait de mieux et fut ravie d'apprendre qu'elle épouserait le 18 février 1692 le neveu du roi, Philippe II de Bourbon-Orléans, duc de Chartres (futur Régent) fils unique de Monsieur (frère de Louis XIV) et de la princesse Palatine. Cela lui donnait un rang supérieur à sa sœur aînée la duchesse de Bourbon. Ce n'était cependant pas un mariage d'amour : combien de fois avait-on prevenu la princesse que le duc était volage ! ce à quoi elle répondait "peu m'importe qu'il m'aime pourvu qu'il m'épouse ! "

francoise_marie.bmp

Françoise-Marie aimait le jeu et les fêtes. Son méchant caractère la brouillait souvent avec sa mère la marquise de Montespan et sa belle-mère la duchesse d'Orléans qui n'acceptait pas que son fils eut épousé une bâtarde. Jalouse de sa demi-soeur la princesse de Conti qui était la préférée du roi, Françoise-Marie s'allia avec sa sœur Louise-Françoise pour critiquer sans cesse la fille aînée de Louis XIV. Bien que sachant son époux de nature inconstante, la duchesse de Chartres ne supporta qu'un temps d'être trompée et se plaignait sans arrêt à son père des infidélités de Philippe. Cela entraîna une violente dispute entre Louis XIV et Philippe d'Orléans, beau-père de la duchesse qui mourut peu de temps après. Le 9 juin 1701, Françoise-Marie devenait donc duchesse d'Orléans. Malgré un mari qu'elle n'aimait guère, la duchesse mis au monde huit enfants dont seulement un garçon :
- une fille (1693-1694) Mlle de Valois
- Marie-Louise-Elisabeth (1695-1719) Mlle de Chartres
- Marie-Louise-Adélaïde (1698-1743) Mlle d’Orléans
- Charlotte-Aglaé (1700-1761) Mlle de Valois
- Louis (1703-1752) duc de Chartres puis d’Orléans
- Louise-Elisabeth (1709-1742) Mlle de Montpensier
- Philippine-Elisabeth (1714-1734) Mlle de Beaujolais
- Louise-Diane (1716-1736) Mlle de Chartres

Elle se brouilla presque définitivement avec sa sœur la duchesse de Bourbon lorsque cette dernière s'opposa au mariage de sa fille Mademoiselle d’Orléans avec le duc de Berry, petit-fils de Louis XIV.

duchesse_orleans.jpg

Effet, la duchesse d'Orléans le voulait pour sa fille Elisabeth tandis que Louise-Françoise voulait lui faire épouser sa fille Louise-Elisabeth. Ce fut finalement Françoise-Marie qui vit son enfant devenir l'épouse de Charles de Bourbon duc de Berry en 1710. Malheureusement, les relations entre la duchesse et ses filles étaient désastreuses car toutes étaient aussi capricieuses qu'elle l'avait été plus jeune. Ce fut surtout son aînée, cette chère Elisabeth qui lui fit le plus de tort. Elle reprochait à sa mère de n'être qu'une bâtarde et avait honte d'en être la fille. Le duc d'Orléans qui adorait Elisabeth était de plus en plus dur avec son épouse rien que pour être agréable à sa fille. D'ailleurs, Françoise-Marie devait également connaître un scandale humiliant pour sa famille : sa propre sœur Louise-Françoise lança la rumeur comme quoi le duc d'Orléans et sa fille la duchesse de Berry avaient commis l'inceste ensemble. Les bruits coururent jusqu'à la mort d'Elisabeth en 1719. Françoise-Marie se retrouva veuve le 2 décembre 1723 puis se réconcilia avec sa sœur aînée. Elle fut comme la duchesse de Bourbon fort bien avec Louis XV et décéda à Paris le 1er février 1749. 



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Vous êtes ici :   Accueil » 10.Françoise-Marie, Mademoiselle de Blois