Histoire de France
Histoire du monde
Recherche
 
Fermer
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
240 Abonnés
Contactez l'auteur
Visites

 2587745 visiteurs

 36 visiteurs en ligne

Actualité
Idées de lecture pour les fêtes - le 05/12/2013 @ 17:36
A l'approche des fêtes de fin d'année, je vous propose de découvrir  trois nouveaux ouvrages, ayant pour toile de fond l'époque Moderne :

Les origines de la Franc-maçonnerie de Jean-Yves Tournié (Edition Dangles) : 



Quatrième de couverture : Sans concession, parfois iconoclaste, Jean-Yves Tournié dresse un portrait souvent sévère du monde maçonnique, cachant un indéfectible attachement à l'Art Royal. Il scrute d'un regard de spécialiste les origines de la franc-maçonnerie, mais plus encore ce qu'elle est devenue en ce début de XXIème siècle. Tentant de démythifier les a priori du monde « profane », il dévoile, dans son préambule, sa puissance toute relative. Divisée par la concurrence des obédiences, elle s'est souvent éloignée de ses fondamentaux. L'auteur explique les sources d'une maçonnerie qui n'est pas née en 1717, comme trop souvent rabâché, mais bien avant, avec les constructeurs de cathédrales, par exemple. Il apporte des précisions essentielles sur certains sujets divisant les historiens. Il s'appuie, pour ce faire, sur des documents rares, parfois inédits. Il peut s'agir de rituels manuscrits ou autres travaux, souvent hors commerce, aussi bien anglais que français ou irlandais. N'appartenant à aucune chapelle, c'est en homme libre qu'il s'est attaché à revisiter l'histoire maçonnique. Avec modestie, sachant bien qu'aucune vérité n'est intangible, Jean-Yves Tournié nous livre un travail précis et honnête, apportant au débat une vision à l'opposé de la pensée unique et d'un manichéisme de salon.

Mon avis :  En faisant preuve de neutralité, l'auteur ne se cantonne pas à nous servir l'histoire maçonnique trandionnelle. Il s'appuie sur des documents, des supports, afin de nous livrer la vérité plutôt que le myhe de la Franc-maçonnerie. Un long travail passionnant à lire pour tous ceux qui souhaitent retourner aux sources de la Franc-maçonnerie.


Casanova : un franc-maçon en Europe au XVIIIe siècle de Daniel Tougne  (roman historique, rédigé à la première personne)  (Editions Trajectoires) :



 
Résumé : Casanova est resté dans les mémoires comme un séducteur, un courreur de jupons, célèbre par ses nombreuses conquêtes féminines qu'il avait cessé de comptabiliser. Avant de disparaître, il nous a pourtant laissé un manuscrit qu'il a intitulé "Histoire de ma vie". Qui était donc réellement Giacomo Casanova ? Dans ses mémoires, il s'attache à mettre en avant les intrigues où il a trempé ainsi que le rôle politique qu'il a joué dans le siècle des Lumières. Si le roi de France lui confie des missions secrètes, c'est bien que l'homme peut faire preuve d'honneur et de courage dans une société en pleine mutation. Voyageur, Casanova parcours l'Europe et fait découvrir aux cours étrangères la mode française. C'est cet aspect peu connu de celui qui reste au yeux de tous un  légendaire séducteur que Daniel Tougne veut nous faire découvrir : un Casanova qui prend des risques, changeant d'identité pour sa propre sécurité afin de mener à bien les missions confiées (et non pour attirer à lui toutes les femmes qui l'entourage) ; un homme intelligent qui persuade, sait habillement convaincre ceux qui l'entourent.

Mon avis : Parce qu'il est resté discret sur ses amours dans ses écrits, l'opinion public en a déduit qu'il y avait, en réalité, beaucoup à dire, falsifiant ainsi le véritable Giacomo Casanova. Cette autobiographie fictive tente, avec succès, de nous faire voir les multiples facettes du personne, qui n'en reste pas moins fascinant pour le lecteur.  


La Franc - Maçonnerie féminine dans la Révolution Française  de  Jacques Rolland (Editions Trajectoire) :



Résumé : On dit que les hommes ont laissé une trace dans l'Histoire. Mais qu'aurait-elle été au siècle des Lumières sans la participation des femmes dans la tourmente de la Révolution Française ? Sortant de leur rang et de leur condition sociale, ces femmes se dressent contre les oppressions politiques ou religieuses. La mission qu'elles se sont données : défendre leurs droits contre la tyrannie des hommes. Elles s'appelent Marie-Antoinette, Olympe de Gouges, Madame Roland ou Marie-Thérèse de Lamballe.... Certaines viennent de la noblesse, d'autres sont issues du peuple français. L'une est écrivaine, une autre académicienne... Mais toutes sont des femmes de tête et ont en commun un courage extrême et sans faille, ne reculant devant rien, pas même le sacrifice de soit-même à l'exemple de la princesse de Lamballe. Parce qu'elles sont femmes, elles dérangent par leurs prises de positions, leurs idées nouvelles, et sont calmoniées. Pourtant, ce sont elles qui vont écrire une page de l'Histoire de France, la plupart du temps avec leur propre tragédie...


Mon avis : Un ouvrage surprenant sur l'émancipation des femmes au cours du XVIIIe siècle. Il est principalement articulé autour de deux figures féminines : Olympe de Gouges et la princesse de Lamballe, reconnues pour leur combativité exemplaire. La première se dresse contre les idées reçues en réclamant les droits de la femme et de la citoyenne, n'hésitant pas à monter à la tribune. La seconde soutient la reine de France jusqu'au bout, signant son propre arrêt de mort. Leurs disparitions tragiques feront d'elles des figures emblèmatiques de la Révolution Françaises.

De bonnes idées de cadeaux à mettre sous le sapin smile


Vous êtes ici :   Accueil » Actualité