Histoire de France
Histoire du monde
Recherche
 
Fermer
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
227 Abonnés
Contactez l'auteur
Visites

 2308191 visiteurs

 69 visiteurs en ligne

Actualité

Le 29 mars 2014, l'Affaire Louis XVII connaît un nouveau tournant : le professeur Lucotte, généticien et anthropologue, affirme qu'Hugues de Bourbon, descendant de Charles-Guillaume Naundorff, "fait parti de la famille des Bourbon". Pour les "survivantistes" , c'est la preuve que Louis XVII n'est pas mort à la prison du Temple le 8 juin 1795 mais bien le 10 août 1845 à Delf, aux Pays-bas. D'ailleurs, celui qui prétendait être Louis XVII y est inhumé sous cette identité, ayant été reconnu par le monarque des Pays-Bas comme étant  le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette.  Ses descendants portent le nom de "Bourbon" grâce à une "courtoisie de la cour de Hollande" et ne cessent d'affirmer, depuis plus de cinquante ans, qu'ils descendent des rois de France.
 

tombe_naundorff.jpg
La sépulture de Charles-Guillaume Naundorff, aux Pays-Bas

 

Il y a deux ans, Hugues Charles Guy de Bourbon, fils du défunt Charles-Louis Edmond de Bourbon que son entourage appelait "Monseigneur" en raison de sa ressemblance frappante avec Henri IV, se soumet à un test ADN.  L'étude ADN porte sur les marqueurs du chromosome Y, spécifique de la lignée masculine.  Souvenons-nous qu'il y a quinze ans, le professeur Cassiman avait procédé à une étude sur l'ADN mitochondrial, spécifique de la lignée féminine.  Le résultat ne faisait pas de doutes : il n'y avait aucun lien de parenté entre Naundorff et la famille de Marie-Antoinette.

 

L'analyse du professeur Lucotte ne remet pas en cause le résultat obtenu il y a quinze ans mais indique que Naundorff descend des Bourbon : " On retrouve chez lui  [ Hugues de Bourbon] l'essentiel des marqueurs du chromosome Y des Bourbons, il fait partie de la famille".  Par conséquent, sans affirmer que Charles-Guillaume Naundorff était bien Louis XVII, il pourrait être apparenté à la famille des Bourbon, ce qui expliquerait la ressemblance singulière de  ses descendants avec Henri IV, Louis XIV et Louis XVI. L'historien sociologue Philippe A. Boiry  (auteur de "Louis XVII avait-il deux coeurs") avoue qu'il est "extraordinaire que toute la descendance de Naundorff ait le type Bourbon"
 

edmon1.jpg

Henri IV et Charles-Louis Edmond de Bourbon (1929-2008)

 

hugue_bourbon.jpg

Louis XVI et Hugues Charles Guy de Bourbon (né en 1974)


Mais alors, qui serait véritablement Charles-Guillaume Naundorff ? Selon moi, probablement pas Louis XVII, puisqu'il n'a aucun lien de parenté avec Marie-Antoinette. Je pencherai d'avantage pour un descendant naturel du roi Louis XV ! En effet, si les historiens admettent que Louis XV n'est le père "que" de huit enfants nés de ses maîtresse (ceux qui ont eu droit à des lettres de noblesses) , le Bien-Aimé pourrait être le père d'une soixantaine d'enfants naturels : il a collectionné les femmes mariées, qui ont eu des enfants durant leur faveur royale. Bien que ces derniers furent reconnus par l'époux, comment être sûr que le père biologique n'était pas le roi ? Louis XV a également eu une multitude de petites maîtresses de l'ombre, dont l'histoire n'a pas retenu l'identité. Ainsi, le roi a très bien pu avoir des enfants naturels dont il ignorait jusqu'à l'existence. Il est alors tout à fait envisageable que Charles-Guillaume Naundorff descende d'un enfant illégitime de Louis XV, oublié par l'histoire.  Ce n'est là, bien sûr,  que mon raisonnement personnel. wink



Vous êtes ici :   Accueil » Actualité