Historia

Les Juifs et la France : l’histoire tourmentée d’une passion

Ce mois-ci, le magazine Historia consacre son mensuel à l’Histoire qui lie les Juifs à la France, de 1789 à nos jours. 

Si la communauté juive a été la cible de persécutions au Moyen Age ou durant la Seconde Guerre, les actes antisémites à son égard se sont pourtant multipliés au cours de ces dernières années. 

Historia_JuifsFrance.jpg

Longtemps stigmatisés, victimes de persécutions, les Juifs sont même soumis à une taxe  – comme les animaux – pour pouvoir traverser certaines villes jusqu’en 1784 ! Avec la Révolution de 1789, la France se pose la question de l’intégration des Juifs au sein de la nation. Leur accession à la citoyenneté, en 1791, marque la première étape de l’alliance entre la communauté israélite et la France. Avec les changements de régime, ni Napoléon Ier, ni Louis XVIII ne revinrent sur le statut des juifs, acquis sous la Révolution. 

Depuis, la communauté juive s’est profondément impliquée dans les institutions républicaines, mettant les connaissances de ses membres au service de la nation française : découvrez l’histoire de la dynastie des Rothschild, à qui profite la Révolution industrielle sous Louis-Philippe Ier. D’autres noms  restés célèbres émergent de la  communauté israélite, à l’exemple de  Léon Blum, premier Juif  à la tête du gouvernement en 1936, de René Cassin, l’un des auteurs de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (1948) ou André Citroën, fondateur de l’empire industriel mondialement connu…des personnalités qui ont marqué l’Histoire de leur empreinte. 

Les Juifs apportent également beaucoup à la France sur le plan médical. Découvrez les avancées scientifiques sur la génétique et la gynécologie que l’on doit à  Pierre Simon, François Jacob et  René Frydman, qui, après la Seconde Guerre Mondiale, ont décidé de mettre leur savoir au service de leur « terre d’adoption ». 

En dépit de l’implication des Juifs en France, ceux-ci vivent parfois des heures sombres : l’Affaire Dreyfus divise la France pendant plus de dix ans (1894-1906), autour de la (non) culpabilité du capitaine Alfred Dreyfus, de confession juive…

Comment ne pas évoquer le calvaire des Juifs durant la Seconde Guerre Mondiale ? Si beaucoup perdirent la vie, nombreux ce sont qui s’étaient engagés dans la Résistance, révélateur de leur patriotisme : intégrés en France depuis parfois plusieurs générations, les Juifs sont pleinement chez eux et veulent défendre leur patrie contre l’ennemi. Faites connaissance avec quelques figures de la résistance juive telles que Marc Bloch, Pierre Dac ou Simone Veil… 

En 1995, le président Jacques Chirac reconnaît « les fautes commises par l’Etat » français dans la rafle du Vel’d’hiv de 1942, rétablissant ainsi le « lien sacré » entre Juifs et la République française.  Après les attentats de 2015, les juifs marchent aux côtés des musulmans et des chrétiens, afin de montrer l’unité du pays. Après de telles actions symboliques, qui mettent en évidence l’intégration des Juifs, citoyens français à part entière, comment ne pas s’indigner devant la montée des actes antisémites, qui ont augmenté de 74 % en 2018 ? 

Plongez dans l’Histoire tourmentée des Juifs en France, depuis leur arrivée au Ier siècle dans le Languedoc, jusqu’à aujourd’hui, qui met en évidence les valeurs qui unissent leur communauté à la République française. 

mensuel N°866/ février 2019

Partager sur :

FacebookTwitterGoogleEmail this pagePrint this page


Publicités

Laisser un commentaire