Les Annexes d'Histoire et Secrets - Jeanne Poisson, Marquise de Pompadour
Vous êtes ici :   Accueil » Jeanne Poisson, Marquise de Pompadour
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Histoire et Détente
Partenaires

Historia.png

Contact
Ecrire à AnaisGeeraert AnaisGeeraert
Version texte  Version texte
Visites

 2110559 visiteurs

 46 visiteurs en ligne

Téléfilm français de David Robin avec Hélène Fougerolles et Vicent Perez sorti en 2006

DVD.jpg

L'histoire :  La vie de Jeanne-Antoinette Poisson, simple bourgeoise qui deviendra la femme la plus influente sous le règne de Louis XV. Plus qu'une favorite, elle sera une amie du roi  et s'engagera en politique.

Les erreurs historiques  dans le téléfilm : 

  •  Louis XV rappelle à son épouse, la reine Marie Leszczynska, qu'après la naissance de Madame Dernière, elle lui a fermé la porte de sa chambre. On en déduit donc que c’est la reine qui n’a plus voulu coucher avec le roi. Grosse erreur ! La dernière fille du couple royale, Louise-Marie de France, née en 1737 n’a jamais été titrée "Madame Dernière" :  le jour de l’accouchement, un témoin a juste raconté que le roi, déçu que l'enfant ne soit  pas un garçon, aurait dit qu’il appellerait sa fille de la sorte...ce qui ne fut, en réalité pas le cas. D'ailleurs, Louis XV avait titré sa fille  "Madame Dernière" c’est qu’il savait dés cette date que la reine n’aurait plus d’enfant. En conséquence, c’est le roi qui n’aurait plus voulu partager le lit commun ! Or, la reine n’a pas refusé sa couche à Louis XV après la naissance de Louise-Marie (en 1737) car elle fait une fausse-couche en 1738.  Enfin, ce n’est pas de son plein gré qu’elle a refusé de coucher avec son époux par la suite : après la fausse-couche de 1738 les médecins ont dit à Marie Leszczynska qu’une grossesse de plus la mettrait en danger de mort.  A partir de là, la reine avait-elle le choix ?

jeanne_et_Louis.jpg

  • Louis XV est en compagnie de la marquise quand il apprend que la première dauphine, Marie-Thérèse-Raphaëlle d’Espagne, est morte en accouchant. Il apprend ensuite que l’enfant est une fille. Or,  le roi n’est pas avec Jeanne-Antoinette lors de l'accouchement de la dauphine. Au contraire, il ne plaint que sa belle-fille n’accouche pas assez vite car il voudrait bien rejoindre la marquise de Pompadour. Il aurait même dit : "Je préférais que la dauphine accouche d’une fille pourvu que ce soit maintenant". Louis XV  est présent lors de l'accouchement et connait donc le sexe de l'enfant.  La dauphine a accouchée de la petite Marie-Thérèse le 19 juillet 1746 mais n’est pas morte immédiatement (comme c’est le cas dans le téléfilm) : la dauphine ne se remet pas de ses couches et décède le 22 juillet 1746.
     
  •  Sur son lit de mort, Madame Henriette demande à Louis XV de renvoyer la marquise de Pompadour. Or, la fille du roi n’a jamais demandé une telle chose à son père avant de mourir.

jeanne_et_elisabeth.jpg

  • Louis XV ne partage plus le lit de la marquise depuis 1750 voir 1751. Or, dans le téléfilm Jeanne-Antoinette soit enceinte du roi en 1752 (elle découvre sa grossesse juste après la mort de Madame d'Henriette) mais perd l'enfant, un garçon, au bout de 4 mois de grossesse. En réalité, la marquise a fait des fausses-couches entre 1746 et 1749, en début de grossesse (bien trop tôt pour que l'on puisse déterminer le sexe de l'enfant à venir). De même, il n'a jamais été question  d’empoisonnement sur la afin de la tuer elle et son enfant. Ce serait mal connaître le dauphin, qui était fort pieux, et que l'on imagine mal tremper dans un complot visant à empoisonner la favorite de son père.  
     
  • On voit la dauphine Marie-Josèphe de Saxe accoucher d’un garçon, le duc de Berry. Nous sommes donc en 1754, année de naissance du futur Louis XVI. Louis XV parle de l’enfant comme de son héritier et lui remet le cordon bleu. Or, le cordon bleu ne doit être remis qu’au premier né, ce qui n’est pas le duc de Berry.  En  effet, 1751, la dauphine a déjà mis au monde un premier fils, le duc de Bourgogne, qui vit toujours en 1754, lorsque né le futur Louis XVI. Dans ce cas, pourquoi parler du duc de Berry comme de l’héritier du trône dans le téléfilm ?

jeanne_et_LouisXV.jpg

  • Le duc de Berry, futur Louis XVI, reçoit les prénoms de Louis-Auguste lors de son baptême. Or dans le téléfilm, le roi prénomme son petit-fils Louis-Xavier-Philippe. Pourtant, aucun de ses petits-fils n’a porté ce prénom composé.


Hormis ces erreurs historiques,  ce téléfilm permet au téléspectateur de se plonger dans la cour de Louis XV, au sein de laquelle plusieurs clans s'affrontent. On sent que la monarchie absolue commence à vaciller lorsque Louis XV tente d'imposer un impôt au Clergé et à la noblesse, les caisses du royaume étant vidées par des guerres coûteuses. Nous sommes déjà bien loin de la noblesse au temps de Louis XIV, qui "payait"  l'impôt  par le sang, en participant activement aux guerres pour la grandeur de la France. Sous Louis XV,  la noblesse d'épée est devenue une noblesse "parasite" qui exige toutes sortes de privilèges sans donner de contre-partie. 


Document généré en 0.13 seconde