Histoire de France

Fermer Des Carolingiens aux Capétiens

Fermer Enigmes de l'Histoire

Fermer Favorites Royales

Fermer Guerres Mondiales

Fermer Généalogies des Rois de France

Fermer Histoire des Reines

Fermer Histoire des Rois

Fermer Les Femmes et l'Histoire

Fermer Les enfants illégitimes de Louis XIV

Fermer Les enfants naturels de Louis XV

Fermer Les enfants royaux

Fermer Membres de la famille Royale

Fermer Princesses au destin brisé

Fermer Reines de Jadis

Fermer Sous l'Empire Napoléonien

Fermer Un Tableau, une Histoire

Histoire du Monde

Fermer A la cour d'Angleterre

Fermer Généalogies des souverains d'Angleterre

Fermer L'Egypte des Pharaons

Fermer Mythologie Egyptienne

Fermer Mythologie Grecque

Fermer Reines d'Espagne

Fermer Reines des Belges

Fermer Sous la Russie Impériale

Fermer Tragédies Impériales

En savoir plus...
Recherche



Contact
Visites

 950688 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Bienvenue sur Histoire et Secrets - découvrir l'histoire de France et du monde


- Des centaines d'articles rédigés avec passion
- Un Forum de discussions historiques
- Une Plate-Forme de Blog pour les passionnés d'Histoire 

 

Sur le Site Histoire-et-Secrets.com, je place à votre disposition des contenus de recherches personnelles sur l'Histoire de France et du Monde, des Biographies de personnages historiques...

Mais vous trouverez également un regard sur l'Histoire à travers les romans ou portée au cinéma et à la télévision...
 

J'espère qu'ici vous apprendrez à aimer l'Histoire ! N'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook pour 
être informé des nouveautés, laisser vos impressions et m'envoyer un mail si besoin ! Bonne visite !

Anaïs Geeraert
 

 
Achetez le sur Amazon.fr
Téléchargez Louis XIV et les Reines de Coeur

Louis XIV et les reines de coeur

 

bouton-facebook.jpg


Les 3 dernières nouvelles

Le 29 mars 2014, l'Affaire Louis XVII connaît un nouveau tournant : le professeur Lucotte, généticien et anthropologue, affirme qu'Hugues de Bourbon, descendant de Charles-Guillaume Naundorff, "fait parti de la famille des Bourbon". Pour les "survivantistes" , c'est la preuve que Louis XVII n'est pas mort à la prison du Temple le 8 juin 1795 mais bien le 10 août 1845 à Delf, aux Pays-bas. D'ailleurs, celui qui prétendait être Louis XVII y est inhumé sous cette identité, ayant été reconnu par le monarque des Pays-Bas comme étant  le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette.  Ses descendants portent le nom de "Bourbon" grâce à une "courtoisie de la cour de Hollande" et ne cessent d'affirmer, depuis plus de cinquante ans, qu'ils descendent des rois de France.
 

tombe_naundorff.jpg
La sépulture de Charles-Guillaume Naundorff, aux Pays-Bas

 

Il y a deux ans, Hugues Charles Guy de Bourbon, fils du défunt Charles-Louis Edmond de Bourbon que son entourage appelait "Monseigneur" en raison de sa ressemblance frappante avec Henri IV, se soumet à un test ADN.  L'étude ADN porte sur les marqueurs du chromosome Y, spécifique de la lignée masculine.  Souvenons-nous qu'il y a quinze ans, le professeur Cassiman avait procédé à une étude sur l'ADN mitochondrial, spécifique de la lignée féminine.  Le résultat ne faisait pas de doutes : il n'y avait aucun lien de parenté entre Naundorff et la famille de Marie-Antoinette.

 

L'analyse du professeur Lucotte ne remet pas en cause le résultat obtenu il y a quinze ans mais indique que Naundorff descend des Bourbon : " On retrouve chez lui  [ Hugues de Bourbon] l'essentiel des marqueurs du chromosome Y des Bourbons, il fait partie de la famille".  Par conséquent, sans affirmer que Charles-Guillaume Naundorff était bien Louis XVII, il pourrait être apparenté à la famille des Bourbon, ce qui expliquerait la ressemblance singulière de  ses descendants avec Henri IV, Louis XIV et Louis XVI. L'historien sociologue Philippe A. Boiry  (auteur de "Louis XVII avait-il deux coeurs") avoue qu'il est "extraordinaire que toute la descendance de Naundorff ait le type Bourbon"
 

edmon1.jpg

Henri IV et Charles-Louis Edmond de Bourbon (1929-2008)

 

hugue_bourbon.jpg

Louis XVI et Hugues Charles Guy de Bourbon (né en 1974)


Mais alors, qui serait véritablement Charles-Guillaume Naundorff ? Selon moi, probablement pas Louis XVII, puisqu'il n'a aucun lien de parenté avec Marie-Antoinette. Je pencherai d'avantage pour un descendant naturel du roi Louis XV ! En effet, si les historiens admettent que Louis XV n'est le père "que" de huit enfants nés de ses maîtresse (ceux qui ont eu droit à des lettres de noblesses) , le Bien-Aimé pourrait être le père d'une soixantaine d'enfants naturels : il a collectionné les femmes mariées, qui ont eu des enfants durant leur faveur royale. Bien que ces derniers furent reconnus par l'époux, comment être sûr que le père biologique n'était pas le roi ? Louis XV a également eu une multitude de petites maîtresses de l'ombre, dont l'histoire n'a pas retenu l'identité. Ainsi, le roi a très bien pu avoir des enfants naturels dont il ignorait jusqu'à l'existence. Il est alors tout à fait envisageable que Charles-Guillaume Naundorff descende d'un enfant illégitime de Louis XV, oublié par l'histoire.  Ce n'est là, bien sûr,  que mon raisonnement personnel. wink

... / ... Lire la suite


Cet hiver, découvrez sur le site : 

- La biographie d'Aphrodite-Lucie Auguste, fille naturelle de Louis XV

- L'analyse de la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne  d'Olympe de Gouges

- L'énigme qui remet en cause la légitimité de la dynastie des Stuart sur le trône d'Angleterre

Bonne lecture et merci de votre fidélité smile

Anaïs Geeraert 

... / ... Lire la suite


L'année 2014 devrait voir l'entrée d'une femme au Panthéon, jusque là réservé aux hommes. En effet, il est décidé, suite à la mort de Mirabeau le 2 avril 1791, que le Panthéon réunirait les tombes des "grands hommes".  Mais des femmes, il n'est nullement question. Parmi les 71 personnalités qui reposent en ces lieux, on ne compte que deux femmes, qui font figure d'exception, et qui "doivent" leur place au Panthéon à leurs époux : Marie Curie (transférée au panthéon avec son mari, Pierre Curie, en 1995), et la chimiste Sophie Berthelot. Morte en 1907, son mari, Marcellin Berthelot, ne lui survit que quelques heures, et tous sont inhumés au Panthéon, le gouvernement estimant alors ne pas devoir séparer les deux époux. 
 
Parmi les candidates à l'entrée au Panthéon, je vous propose de nous arrêter sur une grande figure de la fin du XVIIIe siècle, la pionnière du féminisme : Olympe de Gouges. En effet, Olympe est considérée comme l’une des premières féministes de son temps. Elle fait preuve de beaucoup de courage en osant réclamer l’égalité des sexes et pousser toutes les femmes de France à en faire autant, au risque de bouleverser l’ordre établi. La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen a annoncé des droits égaux pour chacun.  Cependant, elle semble ne s’appliquer qu’aux hommes. Ce qu’Olympe de Gouges considère comme une grande injustice : les lois ne doivent pas être faites uniquement pour le sexe masculin, sans prendre en compte les besoins et les revendications des femmes.  Ces inégalités, qui persistent entre les deux sexes à l'heure de la Révolution Française, poussent Olympe de Gouges à rédiger la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne  car les inégalités dans les pratiques ne sont  plus dans « l’ordre naturel des choses » depuis la promulgation de la Déclaration de 1789.  Pour Olympe de Gouges l’homme démontre sa faiblesse en étant en contradiction  avec ses propres principes : l’égalité pour tous. 

Je vous propose de poursuivre avec l'analyse de la Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne  mais également avec l'ouvrage de Jacques Rolland  "La Franc-Maçonnerie féminine dans la Révolution Française", où  la bravoure et l'audace autres femmes courageuses sont mis en avant. Un bel hommage à toutes ces femmes, actrices sous la Révolution Française, mais qui en paieront le prix fort  :

franc_maconnerie_feminine.gif

... / ... Lire la suite



Partenaires
^ Haut ^