Mythologie Grecque

Dieux et Mythes

Les dieux ont une forme humaine à l’image des hommes : c’est ce qu’on appelle l’anthropomorphisme. Les qualités humaines sont poussées à l’extrême. Les dieux ont pour but d’expliquer le monde, d’amener un enseignement philosophique. On parlera d’abord du mythe de Prométhée : 

Zeus règne alors sur un monde vide de toute vie. Il chargea les Titans – et frères – Prométhée et Epiméthée de peupler le monde. Les deux frères créent les animaux et leurs donnent de multiples qualités qui les différencient : ailes, poils, faiblesses, forces. L’Homme est créé le dernier. Prométhée donne le feu à l’homme car ce dernier est nu, sans rien pour se protéger du froid. Grâce à la donation de Prométhée, l’être humain acquit l’intelligence et découvre l’art. Fâché par le privilège que Prométhée a fait à l’Homme, Zeus se venge du Titan et le capture : attaché au sommet d’une falaise, Prométhée se fait dévorer son foie tous les jours par un aigle. Un Titan ne pouvant par mourir, une fois que l’oiseau a mangé ses entrailles, celles-ci repoussent et Prométhée subit chaque jour le même supplice. 

"Prométhée supplicié" par Pierre Paul Rubens (1618)
“Prométhée supplicié” par Pierre Paul Rubens (1618)

Zeus va encore plus loin et se venge une fois de plus en créant la Femme, Pandore : celle-ci est extrêmement belle, séductrice mais naïve. Zeus offre à Pandore une boîte qu’elle ouvre, curieuse de savoir ce qu’elle contient : le présent de Zeus renfermait tous les malheurs du monde, qui se déversèrent alors sur la Terre. C’est ainsi que la femme devient la punition de l’homme symbolisant la tentation et le péché…

 

 

Partager sur :

FacebookTwitterGoogleEmail this pagePrint this page


Publicités

Leave a Reply