L'Egypte des Pharaons

Cléopâtre VII : le pouvoir et la séduction

Restée célèbre dans l’Histoire pour être la dernière des reines d’Egypte, Cléopâtre a su se maintenir sur le trône durant plus de vingt ans, éliminant un à un tous les obstacles… à commencer par les membres de sa propre famille. L’arme de Cléopâtre : la séduction, dont elle use pour parvenir à  ses fins. Reine absolue, elle a assuré son pouvoir en s’attirant le soutien, puis l’amour, de deux puissants hommes de son temps : Jules César et Marc Antoine.

Lorsque Ptolémée XII meurt en -51, il laisse quatre enfants : Cléopâtre, Arsinoé et deux jeunes fils du nom de Ptolémée.  Cléopâtre (dont le nom signifie « gloire de la patrie ») naît en -69 d’une mère inconnue, probablement une concubine de Ptolémée XII. Elle a donc 18 ans lorsqu’elle accède au trône sous le nom de Cléopâtre VII, et épouse de son frère Ptolémée XIII (dans la famille des Ptolémée, il est de coutume qu’un frère épouse sa sœur ) âgé de seulement 10 ans et fort influencé par ses conseillés, Achillas, Pothin et Théodote.  Ces derniers veulent se débarrasser de Cléopâtre, qui, elle, est bien décidée à faire valoir son autorité en tant que reine.

Craignant d’être assassinée sur ordre de son époux, qui n’est qu’un pantin aux mains de ses conseillers, Cléopâtre fuit en Palestine alors qu’Alexandrie est en pleine guerre civile.  Ptolémée XIII envoie son armée sur ses traces. Nous sommes en -48. C’est alors que Pompée, rival de Jules César, trouve refuge en Egypte où il est assassiné pour « le bon plaisir de César ». Après avoir reçu la tête de son ennemi, ce dernier s’installe dans le palais royal. Il se place ainsi en arbitre de la guerre civile qui oppose Ptolémée à Cléopâtre.  Jules César convoque alors la reine, qui parvient à rentrer dans le palais sans se faire assassiner par les partisans de son frère. Pour cela, elle se cache dans un tapis que porte son fidèle serviteur Apollodore jusqu’ à César. 

La rencontre de Cléopâtre et Jules César, par Jean-Léon Gérôme (1866)
La rencontre de Cléopâtre et Jules César, par Jean-Léon Gérôme (1866)

Jules César est tout de suite séduit par la beauté de Cléopâtre et en fait sa maîtresse, tout en la rétablissant sur le trône d’Egypte.  En effet, en janvier -47, le Romain écrase la révolte dans Alexandrie et élimine les conseillers ainsi que Ptolémée XIII ( qui officiellement est mort noyé accidentellement). Cléopâtre se fait de suite donner Chypre par César en gage de son amour. En juin de la même année, la reine d’Egypte accouche d’un fils, Ptolémée-César. En prénommant ainsi son enfant, Cléopâtre en fait l’héritier de Jules César, avant même que celui-ci ne reconnaisse le nouveau-né comme étant le sien. Il faut dite que l’année de naissance de Ptolémée-César est incertaine : Cléopâtre l’aurait mis au monde entre -47 et -44, et la paternité de Jules César est également discutée.  Ce qui est certain, c’est qu’en -47, Cléopâtre rejoint le Romain en Occident. La reine est installée dans un palais près de Rome et son amant fait ériger une statue en or de sa bien-aimée dans le temple de Vénus. Jules César meurt assassiné, le 15 mars -44, mettant fin aux espoirs de Cléopâtre, qui voyait déjà leur fils régner sur l’Occident et l’Orient. Qui sait ? Peut-être César avait-il dans l’idée d’épouser Cléopâtre, sans le coup fatal porté par Brutus… En tout cas, le surnom de « Césarion » que porte par la suite l’enfant de Cléopâtre a certainement pour but de légitimer les prétentions de l’enfant sur l’Occident.

 De retour en Egypte, Cléopâtre fait empoisonner son deuxième époux et frère, Ptolémée XIV, qu’elle avait épousé en -47.  La reine peut ainsi mettre son fils, Ptolémée XV, sur le trône. A Rome, l’héritage de César est partagé entre Octave  – neveu de César, qui prend l’Occident – et le général Marc Antoine, qui obtient les provinces d’Orient. En -41, Cléopâtre devient la maîtresse de Marc Antoine, qui se laisse entraîner par la reine dans une vie de luxe et de débauche.  Pour lui prouver son amour, Marc Antoine doit faire exécuter la sœur cadette de la reine, Arsinoé IV, dernière menace pour Cléopâtre. Mécontent de son allié, Octave décide de renforcer ses liens avec Marc Antoine en lui faisant épouser sa sœur, Octavie. Ceci est fait en -40 alors qu’en Egypte, Cléopâtre met au monde des jumeaux, enfants de son nouvel amant : Alexandre-Hélios « le soleil » et Cléopâtre-Séléné « la lune ».  Se considérant comme la réincarnation d’Isis, Cléopâtre apparaît toujours vêtue comme la  déesse  et organise autour d’elle de fabuleux spectacles.

Cléopâtre et Marc Antoine, par Lawrence Alma-Tadema (1885)
Cléopâtre et Marc Antoine, par Lawrence Alma-Tadema (1885)

De son côté, Marc Antoine semble avoir quelque peu oublié la reine d’Egypte et donne à son épouse deux filles, prénommées Antonia. En -36, il doit partir conquérir l’empire Parthe et fait un détour par la Syrie où il y retrouve enfin Cléopâtre. Avant la fin de l’année, elle lui donne un autre enfant, Ptolémée-Philadelphe.  Face aux nombreuses erreurs de Marc Antoine durant sa campagne militaire, Octave déclare que la reine d’Egypte utilise son amant comme une marionnette. Il proclame que Marc Antoine préfère la « putain de César » plutôt que Rome. Ce dernier n’arrange pas son cas car, après avoir vaincu les arméniens, il défile avec l’armée romaine  à Alexandrie en hommage à Cléopâtre, en -34 . Au cours de la Cérémonie du Gymnase, Cléopâtre devient « reine des rois », Ptolémée-César « roi des rois » et Marc Antoine « imperator ».  La lutte entre Octave et Marc Antoine commence d’autant que ce dernier a rompu avec Octavie pour pouvoir épouser Cléopâtre ! A Rome, la reine égyptienne est considérée comme  l’ennemi du peuple romain. 

En -31, a lieu la bataille navale d’Actium, au cours de laquelle Octave s’impose, face Marc Antoine et Cléopâtre. L’année suivante, le neveu de César entre dans Alexandrie. Marc Antoine, anéanti par la défaite et le triomphe de son ennemi,  se transperce le ventre de son épée, croyant à la mort de sa bien-aimée. A l’agonie, il est transporté auprès de la reine d’Egypte et meurt dans le tombeau bâti pour lui. Dans ce drame, un mystère demeure : pourquoi a-t-on annoncé à Marc Antoine que la reine était morte ? Pour les spécialistes, à l’exemple de Pierre Renucci, Cléopâtre a probablement entamé des négociations avec Octave. Or, pour pactiser avec l’ héritier de Jules César, il faut supprimer Marc Antoine, qui ne peut plus servir les intérêts de Cléopâtre. Ne pouvant se résoudre à faire assassiner l’homme dont elle est toujours amoureuse, la reine aurait eu l’idée de lui faire croire à sa mort, avec l’espérance que son amant mette fin à ses jours. 

Cléopâtre et Octave, par Louis Gauffier (1787)
Cléopâtre et Octave, par Louis Gauffier (1787)

Cléopâtre est désormais prisonnière d’Octave. Certains historiens prétendent que, comme elle a séduit Marc Antoine à la mort de Jules César, la reine d’Egypte cherche alors la protection de celui qui vient d’annexer son royaume à l’empire romain. Mais Octave, qui voue une profonde haine à Cléopâtre, ne cède pas aux charmes de son ennemie.

La dernière reine d’Egypte est retrouvée morte en août -30 dans son mausolée. D’après Plutarque, un aspic ou un puissant poison serait à l’origine de la mort de Cléopâtre : « Les gardes trouvèrent Cléopâtre morte, couchée sur un lit d’or et vêtue de ses habits royaux. L’une de ses servantes, appelée Iras, expirait à ses pieds. L’autre, Charmion, déjà chancelante et appesantie, arrangeait le diadème autour de la tête de la reine. Un des hommes lui dit avec colère : « Voilà qui est beau Charmion ! » – « Très beau, fit-elle, et digne de la descendante de tant de rois ». »

Bibliographie :

Les derniers jours des reines, par  Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia 
Cléopâtre, par Joël Schmidt
Cléopâtre: la déesse-reine, par Christian-Georges Schwentzel 

Laisser un commentaire

Site Miroir : vps.histoire-et-secrets.com