Les enfants royaux

03. Anne-Elisabeth, fille de Louis XIV

Première fille de Louis XIV et de l’Infante d’Espagne Marie-Thérèse d’Autriche, Anne-Elisabeth naît au Louvre, le 18 novembre 1662. Elle reçoit les prénoms de ses grands-mères : Anne d’Autriche et Elisabeth de France. La princesse meurt hélas le 30 décembre, à un peu plus de deux mois, d’une fluxion de poitrine, laissant une mère inconsolable. A l’époque, Louis XIV délaisse la reine pour la jeune Louise de la Vallière. La mort d’Anne-Elisabeth rapproche ses parents l’espace d’un moment.  A la cour de France, le deuil n’est pris que pour la mort d’un enfant d’au moins 7 ans. La petite princesse, décède au berceau, est donc vite oubliée et les festivités reprennent avant même qu’elle ne soit inhumée à Saint-Denis.   

Anne-Elisabeth et Marie-Anne de Bourbon (détail du tableau de Nocret, 1670)
Anne-Elisabeth et Marie-Anne de Bourbon (détail du tableau de Nocret, 1670)

La seule représentation d’Anne-Elisabeth est réalisée après sa mort,  par Jean Nocret en 1670, sur le tableau de la famille royale en divinités. La princesse disparue y figure dans un cadre, auprès sa sœur Marie-Anne, elle-aussi morte au berceau. 
 

 

Partager sur :

FacebookTwitterGoogleEmail this pagePrint this page


Publicités