L'Histoire à travers les Romans

Le roman de Louis XIV

Roman historique, en trois tomes, de Jean-Pierre Dufreigne

« Le lever du Soleil :1637-1661» (2002), « Les passions et la gloire : 1661-1670 » (2003),
« Du temps où j’étais roi : 1671-1715 » (2005)

L’histoire : La vie du Roi-Soleil romancée, depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Louis XIV peut nous apparaître comme un roi tyrannique, insensible et sûr de lui. Or ce métier de roi, Louis a dû l’apprendre seul sans père pour le guider, dans une cour remplie d’intrigues, où les trahisons sont courantes et parfois indispensables. La vie de Louis XIV peut paraître bien facile avec de nombreux plaisirs, fêtes, maîtresses… Mais peut-on un instant imaginer Louis comme un homme qui doute, qui pleure en secret. Car le Roi-Soleil est en réalité bien seul. Il ne peut pas faillir, s’effondrer, même devant celle qu’il aime ou sa propre mère. Il est le maître, passe pour un demi-dieu à tel point qu’on a oublié qu’il y a derrière ce masque un homme qui a ses faiblesses, ses peurs, ses peines, mais qui doit « paraître ».

Le personnage principal : Enfin un roman sur Louis XIV ! Tout est dit sur ce roi dans cette trilogie : ce qui se passe en public et ce qui peut se passer une fois le rideau tombé, dans les coulisses des appartements privés du roi. Des personnages réels, des faits réels, ponctués de dialogues fictifs. 

Mon avis : 5/5. Une fois qu’on a lu ces ouvrages, je pense qu’on perçoit le Roi-Soleil autrement. Cette “biographie romancée” est également idéale pour une première approche de Louis XIV, si vous n’avez pas le courage de vous plonger dans une biographie officielle. Tout ce qui y est écrit est véridique.  

L’auteur a découpé la vie de Louis XIV en trois étapes. Vous pouvez très bien lire le troisième tome sans lire les deux autres, si vous situez à peu prés les grandes étapes du règne. Ce n’est pas une histoire d’intrigues où il faut lire tous les ouvrages pour connaître le dénouement. 

Partager sur :

FacebookTwitterGoogleEmail this pagePrint this page


Publicités

Leave a Reply