Historia

L’incroyable invention des écritures

Le magazine Historia retrace l’histoire de l’invention des écritures, apparues à différentes périodes aux quatre coins du monde, ainsi que leur évolution, au fil du temps.

Au commencement, il y eut des dessins, qui vont glisser progressivement vers des syllabes et des lettres pour pouvoir nommer les choses et figer un savoir, des événements, des lois, des traditions, qui vont ainsi traverser le temps pour se transmettre et parfois évoluer. Certaines n’ont pas changé au cours des siècles, comme l’écriture chinoise. D’autres ont disparu, à l’exemple de celle utilisée par les Mayas, qui reste entourée de mystères car les rares fragments retrouvés ne nous permettent pas, actuellement, de la déchiffrer. C’est également le cas de nombreux dessins que l’on trouve dans des grottes préhistoriques, et qui faisaient peut-être partis d’un système de communication, qui nous échappe encore aujourd’hui.

L’alphabet peut également évoluer : ainsi, notre alphabet latin, qui naît vers 1500 avant J.C, ne comporte alors que 20 lettres, contre 26 aujourd’hui. Ainsi, il est un temps où on ne distingue pas le  I de J (qui s’écrivent tous deux I), ni les lettres U et V (qui s’écrivent V)… souvenons-nous de nos rois de France prénommés « Louis », que l’on retrouve sous la forme « Lovis » dans les écrits de l’époque :

Si l’écriture sert à communiquer, elle est d’abord connue et maîtrisée uniquement par les élites, ce qui renforce leur pouvoir sur le petit peuple, souvent pauvre et illettré. L’alphabet de chaque civilisation permet d’organiser la société, de donner naissance à des textes religieux ou juridiques. Mais l’écriture, c’est aussi un formidable outil de propagande : ainsi, dès l’antiquité, les rois et les dirigeants font rédiger leurs exploits pour leurs contemporains et la postérité, afin d’asseoir leur prestige. Jules César écriera lui-même « La Guerre des Gaules », un ouvrage important en plusieurs volumes, où il relate ses victoires et qui contribuera à forger sa réputation de conquérant.

De multiples supports et outils ont servi à mettre par écrit les idées et les textes à transmettre. Découvrez l’évolution de ceux-ci, de la tablette en pierre ou en argile au papier en passant par le papyrus ; de la plume d’oie au stylo à bille… pour déboucher sur le « tout-numérique » au XXI siècle, époque qui voit l’outil d’écriture et le support fusionner à travers l’ordinateur ou le smartphone, nos textes étant de moins en moins imprimés.

Si l’écriture est un trésor pour l’humanité, les historiens se posent néanmoins la question du danger de la voir disparaître un jour, à l’heure des textos ou des emojis, qui remplacent de plus en plus les mots sur les réseaux sociaux…

mensuel N°901 / janvier 2022

Site Miroir : Story.histoire-et-secrets.com (CA)